J+55 ➡️ J-1 : L’origine de ma passion.

Le Gravelot à collier interrompu (Charadrius alexandrinus – Charadriidés) l’observer dans la nature, c’est forcément tomber amoureux de cet oiseau !

En période de reproduction, le Gravelot à collier interrompu fréquente les vasières des étangs et lagunes côtières, les marais salants, les plages de sable, graviers et galets de bord de mer et de grands cours d’eau. Gravelot nicheur le plus répandu du Bassin Méditerranéen (1.500 couples en France), mais également nicheur en Normandie, Bretagne sud et façade Atlantique.

Oiseau très nerveux. Parcourt assidument les vasières en alternant marche rapide et courte pose.

La femelle dépose 1 à 2 pontes annuelles à même le sol. Chacune compte 3 œufs. La couvaison est assurée conjointement pendant 3 à 4 semaines. Les jeunes nidifuges prennent leur envol au bout de 26 à 31 jours.

Nicheur rare en France (liste rouge): environ 1500 couples. Les principales menaces pesant sur l’espèce sont le dérangement humain et l’aménagement des côtes. En déclin en Europe.

Crédit photo © 2019 Yann GESHORS

Oiseau entièrement protéger par la convention relative à la conservation de la vie sauvage et du milieu naturel de l’Europe (Convention de Berne) : Annexe II
Liste rouge régionale Oiseaux nicheurs Languedoc Roussillon (2015) (listé Charadrius alexandrinus Linnaeus, 1758) : EN : EN DANGER – Menacé d’extinction régionale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *