J+48 ➡️ J-9 : Encore un oiseau chanteur !

Le Bruant proyer (Emberiza calandra – Emberizidae) apprécie les postes élevés pour chanter. Il peut se contenter d’arbres, de buissons épars, de fils aériens, de poteaux de clôture, ce qui en fait un oiseau très facilement observable.

Il est assez peu farouche.C’est un oiseau surtout sédentaire, seuls les habitants des régions septentrionales se rassemblent en grandes bandes et effectuent des migrations vers le sud et le centre de l’Europe. L’hiver venu, le Bruant proyer se joint au Bruant jaune (Peu présent dans notre région), pour former de grandes bandes.

 

Crédit photo © 2019 Yann GESHORS – La grande maïre – Sérignan (Hérault).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *