J+42 ➡️ J-15 : Faucon migrateur

Peu courant à observer dans notre région les Faucons kobez (Falco vespertinus – Falconidés), ici photographié à proximité de la lagune de la grande maïre à Sérignan, en plumage nuptial.
Ils sont plutôt grégaire (vie en groupe) et relativement bruyant. cependant quelques individus s’écarte des groupes et se retrouvent isolés, le temps de reprendre la bonne route.

Le faucon kobez apprécie particulièrement l’alternance d’espaces ouverts et d’arbres, de cultures et de bosquets clairsemés, ce qui explique sa présence à l’orée des forêts, près des prairies, dans les steppes et dans les larges vallées fluviales.

Le faucon kobez se nourrit presque exclusivement d’insectes qu’il capture en vol ou à terre. Ce sont des coléoptères, des sauterelles ou des libellules. Très souvent, il utilise le vol stationnaire pour repérer ses proies. En période de nidification, les petits bénéficient d’un régime particulier et sont fréquemment nourris de vertébrés de petite taille. Pour celà, il capture des petits rongeurs au sol.


Crédit photo © 2019 Yann GESHORS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *