J+37 ➡️ J-20 : Carnivore !

Ici une jeune Pie grièche écorcheur ( Lanius collurio – Laniidae), aux Orpllières à Sérignan (hérault) en septembre 2019, sans doute en migration.

La Pie-grièche écorcheur est un de nos plus jolis passereaux. Sa taille est nettement supérieure à celle d’un moineau.

Son régime est constitué de gros insectes, particulièrement coléoptères, mais aussi de petits vertébrés (jeunes campagnols, petits lézards, etc.).
Elle chasse essentiellement à l’affût depuis un perchoir dégagé et capture ses proies au sol. Elle poursuit aussi fréquemment de gros insectes (hyménoptères, odonates) au vol. Les jours fastes, quand les proies abondent, elle a l’habitude de se constituer des réserves. Pour ce faire, elle empale sur une épine ligneuse ou un fil barbelé les proies non consommées en vue des jours d’intempéries où la nourriture se fait rare (lardoire).

C’est une grande migratrice dont l’aire d’hivernage est située dans le sud et le sud-est de l’Afrique, à partir du Kenya et de l’Ouganda. Les voies de migration sont orientales et passent par l’est de la Méditerranée et le Moyen-Orient. L’éloignement des quartiers d’hiver explique l’arrivée tardive des nicheurs, à partir de mai, dans leurs territoires de reproduction.

Crédit photo © 2019 Yann GESHORS – Les Orpellières, Sérignan

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *