Athene noctua

Présence de l'oiseau - Occitanie
Nicheur Sédentaire - Visible toute l'année 75%

Les populations de chevêches d’Athéna ont décliné dans les années 1960, à cause de l’usage des pesticides. Depuis que ces produits ont été bannis, cette espèce à des populations stables.
Les changements dans leur habitat, la perte des vieilles haies d’arbres et les hivers sévères ont également pris part au déclin de l’espèce.

Nicheur sédentaire – Très commun

Identification :
La chevêche d’Athéna a les parties supérieures gris-brun, tachetées de blanc. Les parties inférieures sont blanchâtres, avec de larges stries gris-brun. La queue est brune, barrée de fines lignes constituées de taches blanches.
La tête est plate et ronde, de couleur brune, finement striée de gris pâle. La face est marquée de zones foncées sous les yeux. Les disques faciaux sont bordés de blanc. Les yeux sont jaunes avec un sourcil blanc évident. Le bec est verdâtre. Les pattes et les doigts sont emplumés, couverts de plumes chamois clair.
Les deux sexes sont semblables, avec la femelle légèrement plus grande que le mâle.
Le juvénile ressemble aux adultes, en plus terne et sans les stries claires sur la tête.
Deux phases sont observées dans cette espèce, une claire et une plus foncée

Le saviez- vous ?
Son nom provient de la déesse Athéna,  surtout déesse de la sagesse ais aussi des stratégies militaires.
La déesse Athéna est symbolisée par une chouette sur la monnaie grecque depuis 5 siècles avant JC !
Les oiseaux font partie de notre patrimoine culturel depuis longtemps.

Bibliographie :
– Guide Photographique des oiseaux communs d’Occitanie (Volume1 : Le littoral), édition Aude Nature
– Le guide ornitho, guide Delachaux (delachaux et niestlé)
– Oiseaux.net
Crédit photo : © 2019 Yann GESHORS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *