Plage des Orpellières

Situé au Sud de Béziers, à cheval sur les communes de Sérignan et Valras Plage.
Cette zone Natura 2000 de 167 hectares, se trouve à l’embouchure de fleuve côtier, l’Orb.
Ancienne zone viticole où l’homme fut obligé de construire un réseau de canaux, roubines et martelières pour inonder ainsi que de tenter de dessaler les vignes, situées à quelques dizaines de mètres de la mer Méditerranée., mais en vain.
Depuis 2008, le conservatoire du littoral acquière la majeur partie des parcelles, dans l’objectif de préserver ce joyaux naturel, malgré les divers pressions.

Une balade de 5 kilomètres

 

Carte balade « Les Orpellières » données géoportail

-1- Rendez-vous sur le parking en face du centre de vacances à l’embouchure de l’Orb.
L’été vous pouvez même venir par le bateau : Lilly passeur à proximité du port de Valras Plage, empruntez le passage transdunaire pour pour rendre sur la plage.
En hiver les sternes et gravelots à collier interrompue viennent s’y mettre à l’abri lors des coups de mer.

-2- Tout le long de votre marche sur la plage, longez le pied de dune, vous y pourrez observer régulièrement les pies bavardes et les cisticoles des joncs.

-3- Arrivez à la lagune des Tellines, marchez le long de la mer, en effet de nombreux laro-limocoles viennent se reposer dans cette zone humide.

(gravelot à collier interrompue, Aigrettes garzette, Chevaliers guignette, Becasseau Sanderling, Tardones de Bellon, Héron cendré et rarement des flamants rose.)

-4- Prenez le passage transdunaire et profitez pour observer votre environnement entre le massif des Pyrénées Orientale et le Mont Canigou et à l’opposé le Cap d’Agde (Mont Saint loup – ancien volcan). Sans doute les goëlands et mouettes vous observeront et par moment les sternes (pierregarins et naines) seront de passages.
Prenez la première passerelle, puis celle à votre droite en direction de l’arrière dune.

-5- Profitez du chemin qui part au milieu du pré salé, cela sera l’occasion de voir voler les faucons crécerelles, guêpiers d’europe, coucou geai. Continuez ainsi, jusqu’à une marre temporaire où souvent les Hérons cendrés, Aigrettes et mouettes (rieuses et mélanocéphales) s’y reposent. Continuez sur le chemin qui vous menera à la route face à la maison de site des Orpellières (Agglo Béziers).

-6- Une halte à la maison de site : En cours de construction, vous y trouverez une exposition sur le site (thème de la vigne, faune et flore), ainsi qu’une boutique.
Mais vous y trouverez également les oeuvres de Dado, un artiste peintre, d’art contemporain. D’un point de vue ornithologique, un couple d’effraie des clochets et de chevêche d’athéna ont élus domicile. 
Prenez la route qui part en direction du fleuve l’Orb.

-7- Arrivez à la martelière et au printemps, vous pourrez contempler une héronnière, avec plus d’un milliers d’Héron cendrés, Aigrette garzette, héron garde-boeuf et grande aigrette.

-8- En empruntant le chemin qui longe le fleuve (attention aux berges érodées, donc dangereuse), vous pourrez observer les grèbes huppés, martin pêcheur, grand cormoran, échasses blanches, coté fleuve.
En progressant sur le sentier qui longe le cours d’eau, vous pourrez observer les tarier pâtre, pie grièche tête rousse, traquet motteux, cisticoles des joncs, linotte mélodieuse, rougequeu noir, et au printemps les hirondelles rustique et martinets noir.

 

-9- Continuez sur le bord de route pour rejoindre le parking, qui se trouve 500 mètres après l’école de voile.

 

La dune fragile :
Le cordon dunaire des Orpellières est une barrière naturelle face aux caprices de la mer méditerranée, cela influence l’érosion du littoral (Aux Orpellières, la plage n’est plus nettoyée mécaniquement, ce qui a permis de gagner près de 17 mètres de longueur de plage sur la mer !).
Le cordon dunaire est aussi un milieu riche en biodiversité, protégeant la zone humide.

La principale végétation sur la dune est l’oyat, qui retient naturellement le sable et permet l’engraissement du cordon dunaire.
Ont pourra également trouver au pied de dune l’Euphorbe péplis, plante protégée et classée dans la liste rouge de l’UICN.
Par ailleurs si l’ensemble du cordon dunaire n’est pas protégé par des ganivelles (barrière en bois), il n’en est pas pour autant moins fragile, c’est pourquoi il est interdit de marcher sur la dune, au risque de se faire rappeler à l’ordre où verbaliser d’une amende de 135€ par les gardes du littoral.

Chien interdit

Nos amis les toutous ne sont pas acceptés sur la plage (dérangement de la faune sauvage), mais ils sont autorisés sur les chemins du pré salé et uniquement en laisse.

Bibliographie :
– Balades nature sur le littoral du Languedoc Roussillon (Dakota éditions)
– Guide nature, randonnées en Languedoc Roussillon (Biotope éditions)
– Le guide ornitho, guide Delachaux (delachaux et niestlé)
Crédit photo : © 2019 Yann GESHORS

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *